Comment bien choisir ses mots-clefs pour un bon référencement naturel ?

L’objectif est de se référencer sur les mots-clés qui toucheront vos clients potentiels sur Internet. Comment trouver les mots-clés qui attireront du trafic sur votre site Internet ? Dans un premier temps, il s’agit de choisir les mots-clés sur lesquels, il est possible de se positionner facilement sur les pages de recherche de Google.

La recherche et le choix des mots-clés de niche contribueront grandement aux résultats de votre site. En d’autres termes,  le retour sur investissement de votre site et vos objectifs de chiffre d’affaires dépendent de ce travail préalable.

Il est important de vérifier la pertinence des mots-clés sélectionnés sur lesquels avoir des chances d’obtenir une bonne place dans les premiers résultats de Google. Nous vous encourageons à opter pour une stratégie de mots-clés dite de « longue traîne » ou « long tail ».

La longue traîne désigne de manière simple un ensemble de mots-clés comprenant des expressions composées de plusieurs mots dont chacun attire un nombre faible de visiteurs. Du fait de leur utilisation peu fréquente par les internautes, ils sont moins sollicités et donc moins concurrentiels sur les moteurs de recherche.

Il existe des outils générateurs de mots-clés disponibles en ligne :

  • le moteur de recherche Google (approche qui consiste à taper sur le moteur de recherche « comment » ou « quoi » ou « que » suivi du mot-clef, afin d’obtenir des expressions de longue traîne);
  • Google planner;
  • Ubbersuggest

Par ailleurs, des solutions plus complètes sont possibles, elles comportent davantage de fonctionnalités :

  • Answer the public;
  • KWfinder;
  • SEMrush.

 

Comment réussir votre SEO, et les pièges à éviter.

Les critères d’un SEO réussi :

1/ La vitesse de chargement :

La vitesse de chargement a été confirmée comme un critère de classement par Google. Ainsi, l’optimisation de la vitesse de chargement ne doit pas être négligée, car elle peut devenir de plus en plus importante, compte tenu de la croissance des recherches mobiles.

2/ Le maillage interne :

Le maillage interne aide Google à comprendre la structure et le thème de votre site.

3/ L’indexation des pages :

Les pages de votre site doivent être correctement indexées. Si certaines pages ne doivent pas être indexées (pages blanches, erreur 404), vous pouvez ajouter la balise « noindex ».

4/ Un contenu de bonne qualité :

Le contenu de vos pages doit être pertinent et utile pour l’expérience utilisateur.

5/ L’optimisation des mots-clefs :

Les pages de votre site internet doivent être optimisées avec des mots-clés ciblés. L’optimisation pourra se faire avec la balise H1, et de mots-clés LSI (Latent Semantic Indexing ou Indexation Sémantique Latente) sur les pages de destination.

6/ Les meta tags :

La « balise title » ou « titre de contenu », c’est ce qui apparaît pour votre résultat dans les pages de résultat de Google et devrait attirer un clic. Un taux de clic plus élevé montrera à Google que votre contenu est bon et pertinent pour le mot-clé et améliora votre ranking.

7/ Le grand plus : avoir des pages sécurisées via HTTPS.

Les erreurs de SEO  à éviter

1/ Du contenu en double : copier du contenu sur le Web.

2/ Une mauvaise qualité de backlinks (liens avec des sites de mauvaise qualité, ou de liens provenant d’annuaires avec peu de preuves de qualités organiquement gagnées).